Quels sports pour les handicapés ?

Comme tout le monde, les handicapés doivent se mettre au sport. Il existe plusieurs disciplines auxquelles ils peuvent participer. Le choix leur appartient. Cela dépend également de niveau d’handicap de chaque personne ainsi que de la partie invalide. Nous avons sélectionné pour vous quelques activités sportives les plus appréciées et les plus adaptées aux handicapés.

Choisir le Basket fauteuil

Le Basket fauteuil est considéré comme étant le plus vieux des handisports. Comme le basket-ball classique, il existe deux équipes de cinq joueurs. Ils jouent quatre quart-temps de dix minutes. Il faut que les joueurs se passent le ballon. Afin de ne pas être pénalisés pour un marché, ils doivent le faire rebondir par terre après deux poussées de roues. Le panier est suspendu à la même hauteur et les règles du jeu sont assez similaires. Les joueurs sont obligés de faire appel à une bonne technique et leur rapidité.

Pratiquer le Ceci-foot

Les non-voyants ont la possibilité de jouer au foot. Cinq joueurs composent chaque équipe. Le goal possède la vue. De l’autre côté du but se trouve l’entraineur afin de guider les joueurs. Grâce aux indications de l’entraineur et aux bruits faits par le ballon, ils peuvent s’orienter sur le terrain. Vu leur cécité, il leur faut beaucoup d’efforts sur le mental et le plan athlétique. En même temps, ils doivent avoir une bonne cohésion et une grande solidarité.

Opter pour l’athlétisme en fauteuil

Pour les adeptes de la course, l’Athlétisme en fauteuil représente une activité idéale. Mais cette fois, ce sont les membres supérieurs qui travaillent. Il est alors impératif d’avoir des bras assez fort pour y arriver. En effet, il faut rouler le plus vite possible pour gagner. Des gants sont nécessaires afin de ne pas se blesser les mains.

Se pencher sur l’Haltérophilie

Ce sport est réservé aux personnes dont les membres inférieurs sont invalides ou sont amputés. Les aveugles et ceux qui souffrent d’invalidité au niveau des moteurs cérébraux peuvent également pratiquer l’haltérophilie. Pour la pratiquer, il faut s’allonger sur le banc réservé à la discipline et soulever la barre chargée de poids. La personne doit maintenir la barre quelques secondes.

S’aventurer dans le judo

Les handicapés qui choisissent le judo sont obligés d’utiliser à fond leur physique comme les voyants. La différence se réside dans le revêtement. Il aide les lutteurs à avoir des repères sur les zones du terrain. Et vu qu’ils ne voient rien, il faut que chaque joueur empoigne le kimono de l’adversaire pour que la lutte puisse commencer.

Se pencher sur le Volleyball assis

Afin de pouvoir jouer au Volleyball assis, les sportifs ne doivent souffrir d’un problème de mouvements de base. Les bras travaillent beaucoup. Cependant, il leur est demandé de garder leurs fesses au sol. Par conséquent, ils n’ont pas le droit de faire des pas et encore moins de se lever.

Bref, il appartient à chaque handicapé de choisir le sport qui va avec ses problèmes physiques. Cela leur permet d’être comme tout le monde.

Marshall Dupont

Back to top